En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

LES HONORAIRES

Les honoraires, malheureusement, ne sont pas réglementés par la profession d'Avocat.

Ils sont fonction notamment de la difficulté de l'affaire et de la situation financière du client.

La question des honoraires ne se pose pas dès lors que vous pouvez avoir l'aide  juridictionnelle (cf onglet complémentaire). J'accepte l'aide juridictionnelle dans les affaires familiales.

Pour en revenir aux honoraires les gens se posent souvent les questions suivantes :

  • Un bon avocat est-il un avocat cher ?

  • Aurais-je un meilleur travail si je paie cher ?

  • Un avocat qui pratique des honoraires faibles ou très faibles est il mauvais ?

  • Pourquoi ne pas faire « le tour des avocats » pour savoir quel est le  moins cher et prendre le moins cher ?
     

A ces questions je vous pose d'autres questions et vous aurez vos réponses :

  • Combien gagnez vous par mois pour faire votre travail ?

  • Si pour faire le même travail vous étiez payer deux ou trois fois moins, seriez vous motivé pour le faire ?

  • Estimez vous que vous êtes mauvais dans votre travail si vous gagnez moins ?

  • Estimez vous que vous êtes deux fois meilleur dans votre travail si vous gagnez deux fois plus ?

  • Si vous étiez payé deux fois moins pourriez vous régler vos prêts, votre loyer, vos frais divers etc ?

  • Pour vous une relation, qu'elle qu'elle soit, doit elle se profiler en termes de : « gagnant / perdant ? », « perdant /  gagnant ? », « gagnant / gagnant ? ».
     

Si vous êtes maçon par exemple, vous ne serez pas un moins bon maçon parce que vous serez payé moins cher, mais vous serez moins motivé par votre travail et la qualité peut s'en ressentir.

Si vous êtes pâtissier par exemple, vous ne serez pas meilleur parce que vous seriez payé deux fois plus cher, mais vous serez d'avantage motivé par votre travail, et la qualité peut s'en ressentir.

Si vous étiez payé deux fois moins vous ne pourriez probablement pas vous en sortir financièrement.

Dans la profession d'Avocat, nous avons en moyenne 60% de charges, et nous ne facturons que 30% de notre temps de travail global.

Tel est la réalité statistique.

Les honoraires doivent donc :

  • Etre suffisant pour que je puisse régler mes charges professionnelles

  • Etre suffisant pour que je puisse en tirer un bénéfice personnel

  • Etre suffisant pour que je sois  motivé pour travailler dans votre affaire et que je travaille efficacement

  • Ne pas être trop élevé pour qu'il soient abordables pour ce  qui vous concerne
     

Les honoraires seront donc des honoraires moyens.

Si ces paramètres sont remplis, nous sommes dans une relation « gagnant-gagnant »,qui vous satisfera et qui me satisfera.

Là encore, et comme dans bien des domaines, il faut « ni trop », « ni trop peu ».

La voie du juste milieu est la seule voie juste.

Vous n'aurez aucune (mauvaise) surprise sur les honoraires, qui seront préalablement discutés et feront l'objet d'une convention signée.